Comment faire de vous votre priorité ?

Vous êtes votre priorité !

Pourquoi je vous dis ça ? Parce que c’est vrai ! Parce qu’on l’oublie et qu’on s’oublie ! Parce que la vie ou notre mode de vie ne nous laisse pas le temps, le choix…. Parce que notre éducation ne nous le permet pas : ces croyances limitantes nous viennent de notre enfance, de nos mères, de nos grand-mères, qui ont « sacrifié » leur temps et leur énergie à élever leur progéniture, et de cette idée bien ancrée qu’il faut beaucoup d’abnégation de soi pour être une mère parfaite !

Autant vous dire que le choix, tout le monde l’a! Il faut être actrice de sa vie et non spectatrice.

Vous êtes votre priorité ! C’est un mantra de méditation que nous enseigne Deepak Chopra. Il propose une fois par an un cycle de 21 jours de méditation à faire en ligne.

Alors oui, cela peut paraître égoïste mais ça ne l’est pas. Je m’explique si VOUS allez bien, le reste ira bien. C’est aussi simple que cela. Principe du cercle vertueux.

Remarquez que lorsque que vous êtes fatiguée, vous voyez tout en noir, vous n’avez pas assez de recul. Il suffit de vous dire lorsque vous sentez que vous partez du côté obscur: «Je suis fatiguée c’est pour ça que je ne vois pas le bon côté des choses », immédiatement vous allez relativiser.

Et inversement lorsque vous êtes en forme, vous souriez et dédramatisez aussitôt. Vous recevez des autres ce que vous émettez : pour être bien avec les autres, il est indispensable de savoir préserver votre espace personnel et de faire respecter votre intimité.

Comprenons nous bien, en s’accordant du temps, cela ne fera pas de vous une « mauvaise mère/mauvaise épouse », au contraire. Concrètement, cela signifie qu’avoir des «parenthèses temps» à vous, des activités, des intérêts, une vie sociale et amicale en dehors de vos enfants et de la sphère familiale vous permettra d’être plus disponible et plus à l’écoute dans les moments passés ensemble, de vivre ces moments en pleine conscience.

Alors déculpabilisons ! Voici 7 conseils pour se faire du bien et être bien (une petite ordonnance thérapeutique élaborée par les psychothérapeutes Michèle Freud et Gonzague Masquelie) :

1 – Ne placez pas la barre trop haut

Notez sur un carnet toutes vos phrases et pensées qui commencent par « Je dois », « Je ne dois pas », « Il faut », « Il ne faut pas ». Peut-être prendrez-vous conscience que vos objectifs en matière de nutrition, de forme, de beauté sont trop contraignants, donc difficiles ou impossibles à atteindre. Se maltraiter, c’est aussi se montrer trop exigeant avec soi.

2 – Prenez conscience de vos gestes

En vous lavant, en vous crémant, en buvant du thé, en vous habillant, ralentissez votre rythme et prêtez attention aux sensations que ces gestes vous procurent. Plus nous agissons en automates, plus nous oublions notre corps, et plus nous le négligeons.

3 – Choisissez votre tempo

Vous êtes plus jogging que yoga, plus fitness que méditation ? Bougez à votre rythme, selon votre personnalité et vos besoins. Il n’y a qu’une seule façon de prendre soin de soi : écouter et respecter ses propres besoins.

4 -Faites équipe

A deux ou en groupe, on est plus motivé car plus soutenu. Massages, piscine, cours de théâtre ou de danse…, créez votre réseau « bien-être » et serrez-vous les coudes.

5 – Organisez votre agenda

Choisissez deux heures dans la semaine et réservez-les. Activité ou oisiveté, elles vous appartiennent. Avec le temps, vous apprendrez à en faire le meilleur usage pour vous.

6 – Apprivoisez le plaisir

Une tasse d’excellent café, une heure à lire emmitouflée dans un plaid, un plateau-télé spécial régression… Une fois ce plaisir savouré, notez vos sensations et émotions, y compris les moins confortables (gêne, culpabilité, tension, etc.). Vous apprendrez à affiner votre sens du plaisir en comprenant ce qui vous empêche de le vivre pleinement.

7 – Félicitez-vous

Chaque petit soin, chaque petite attention que vous vous accordez est un grand pas vers la liberté intérieure. Bien se traiter est difficile pour la plupart d’entre nous, ne l’oublions pas !

Soyez tolérante et bienveillante avec vous-même, vous êtes la personne la plus importante de votre vie.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *